Alimentation consciente

Loin d'être uniquement une réponse physiologique à un besoin de manger, l'alimentation est aussi une réponse à des besoins affectifs et émotionnels. Se nourrir ce n'est pas seulement s'alimenter, c'est prendre en soi ce qui vient de l'extérieur.

On se nourrit de câlins, de regards, de mots doux, de tendresse, de gentillesse, de gratitude, et aussi d'aliments.

Ces aliments, nous les assimilons d'autant mieux que nous les choisissons pour leur qualité, leur couleur, leur goût, leur odeur, leurs nutriments, leur énergie.

Un aliment devrait toujours être vitalogène, c'est-à-dire qu'il devrait toujours nous apporter de la vitalité, c'est là qu'il nous nourrit véritablement. Il nous donne de l'énergie qu'à notre tour nous allons consommer en partie en le digérant et en partie dans l'énergie que nous dépenserons dans nos activités.

Savez-vous que les aliments sont lumineux ?

De nombreuses recherches ont été faites sur les résonances vibratoires des graines germées, des végétaux, des fruits et des céréales sur le corps humain.

Les aliments que nous choisissons de manger devraient toujours l'être en fonction des vibrations qu'ils portent. Leur signature vibratoire témoigne en effet de la qualité de l'environnement dans lequel ils se sont épanouis.

L'alimentation vivante va donner à l'être humain sa structure lumineuse.

Selon les travaux de Fritz Albert Popp, la meilleure alimentation est celle qui est capable de transmettre une information qui pénètre la matière et la met en vibration. Ce qui nourrit notre corps, c'est une résonance vibratoire lumineuse. Le moment où elle est à son apogée c'est au début du processus de germination. Cette explosion de lumière communique alors avec notre ADN.

Etre en conscience de ce que nous mangeons nous permet de savourer ce que nous mettons en bouche.

Se nourrir d'aliments vivants c'est participer activement à sa santé en étant conscients de la lumière dont ceux-ci sont remplis.

L'aliment ne vient plus combler un vide, un manque et servir de soulagement mais il vient contribuer à notre bien-être global, en toute conscience.

Nous sommes attirés par certains aliments pour les émotions qu'ils nous procurent, les sensations, le plaisir qu'ils peuvent nous offrir et nous salivons déjà à l'idée de les mettre en bouche.

Ce que nous mettons en nous c'est finalement de l'information.

Une information biologique, émotionnelle, énergétique et spirituelle.

Nous faisons cela en permanence, que ce soit avec des aliments, des paroles reçues, entendues, des regards, des gestes, des boissons, il s'agit toujours d'information.

Quels choix conscients portons-nous sur ce qui fait qui nous sommes ?

Cela dépasse le cadre de l'alimentation bien sûr.

L’alimentation consciente est basée sur la pleine conscience, celle-ci est une forme de méditation qui vous aide à identifier et à gérer vos émotions et vos sensations physiques.

Elle permet de traiter bon nombre de problèmes de santé, y compris les troubles de l’alimentation, la dépression, l’anxiété, et divers autres comportements liés à l’alimentation.

L’alimentation consciente consiste à utiliser la pleine conscience pour atteindre un état où vous prêtez entière attention à vos expériences, à vos envies, et à vos réactions physiques lorsque vous mangez.

L’alimentation consciente est une technique qui vous aide à reprendre le contrôle sur vos habitudes alimentaires. Elle vous permet de manger selon vos réels besoins physiologiques et non plus par pulsions incontrôlées. Elle contribue à vous permettre de perdre du poids ou à en gagner, selon vos besoins, à réduire les excès alimentaires, à réguler l'apétit et à retrouver votre vitalité.

L’alimentation consciente consiste à développer une prise de conscience de vos expériences, de vos sensations physiques et de vos sentiments à propos de la nourriture.

 

Les principes fondamentaux de l’alimentation consciente sont :

  • Générer un état de quiétude, de tranquillité

  • Manger lentement en portant l'attention sur ce qui est choisi pour être mis en bouche

  • Être à l’écoute des signaux de faim de votre corps, et sentir le moment où vous êtes rassasié.

  • Faire la distinction entre la faim réelle et les envies de manger qui ne relèvent pas de la faim mais de besoins émotionnels.

  • Utiliser pleinement vos sens pour reconnaître les couleurs, les odeurs, les bruits, les textures et les goûts.

  • Apprendre à gérer votre culpabilité et votre anxiété à propos de la nourriture.

  • Manger pour rester en bonne santé et maintenir votre bien-être.

  • Prendre conscience des effets de la nourriture sur vos sensations, votre physique et votre physiologie.

  • Apprécier votre nourriture.

 

Ces principes vous permettent de remplacer vos réactions et pensées automatiques par des actions plus conscientes et plus saines.

Des études nous montre les bienfaits réels de l'alimentation consciente notamment en cas de surpoids, mais pas seulement.

A votre Conscience !

Avec Gratitude, Joie et Lumière,

Caroline